La structure du sol

La structure du sol est la base qui accueille les plantes.

Pour maintenir une terre de jardin en bonne santé, la terre dans sa composition a besoin d’une part d’humus. Cet humus est redistribué au sol par l’intermédiaire de la décomposition des matières organiques.

L’observation de la structure du sol

Un sol en bonne santé doit avoir des champignons après quelques jours de temps doux et humide. Les champignons ne sont pas forcément visibles à l’oeil nu, mais leur présence peut-être observée en grattant les premiers centimètres de terre. On peut alors voir des filaments blancs que l’on appelle mycélium, et qui donne cette odeur caractéristique de champignon lorsque l’on gratte les premiers centimètres.

Les filaments de mycélium ont colonisés ce bois en décomposition.
Les filaments de mycélium ont colonisés ce bois en décomposition.

Pour que les champignons puissent s’installer dans un sol, la présence de matière organique en décomposition est primordiale : feuilles mortes, bois en décomposition, paille …

Ici, les champignons se sont installés grâce aux déchets de bois amenés sur le sol (BRF).
Ici, les champignons se sont installés grâce aux déchets de bois amenés sur le sol (BRF).

L’autre signe d’un sol en bonne santé est la présence de vers de terre. On peut les observer en travaillant le sol superficiellement lorsqu’il est humide. Ces vers de terre ont pour rôle de manger la matière organique et de la transformer en humus.

La présence de nombreux vers de terre indique une quantité de matière organique importante.
La présence de nombreux vers de terre indique une quantité de matière organique importante.

Dans le sol

Des micros organismes non visibles à l’oeil nu sont également présents dans la terre et favorisent l’équilibre du sol et la bonne santé des plantes.

Voir aussi:

Laissez-nous vos idées, suggestions et remarques...

%d blogueurs aiment cette page :