La plantation des rosiers à racines nues

La plantation des rosiers à racines nues s’effectue du mois de novembre au mois de mars, hors période de gel et de pluie abondante. Le sol ne doit pas être trop trempé.

Planter des rosiers à racines nues est une bonne méthode à condition de prendre certaines précautions. Les racines étant à l’air libre, soyez attentif à effectuer la plantation le plus rapidement possible pour éviter leurs dessèchements.

La plantation des rosiers à racine nues

Les outils nécessaires:

Avant de commencer, voici une liste d’outils dont vous aurez besoin pour mener à bien votre plantation:

  • Tout d’abord, vous aurez besoin d’une pelle bêche pour réaliser le trou de plantation.
  • Vous aurez éventuellement besoin d’une pioche. Elle permettra de déloger des racines d’arbres qui se trouvent à proximité et d’éventuelles pierres.
  • Ensuite, une pelle à maçon. Elle vous permettra d’enlever la terre souple du trou, mélanger les apports nourriciers et remettre la terre dans le trou de plantation.
  • Et enfin, un sécateur, pour couper les éventuelles branches cassées et recouper les pointes des racines.

Les rosiers sont des plantes qui demandent un sol riche, voici les éléments nutritifs dont vous aurez besoin pour les planter:

  • Du terreau, de préférence « spécial rosiers » ou du compost bien mûre ==> Technique expliquée ici.
  • De la corne broyée, elle apportera l’azote nécessaire à une bonne reprise pendant un an.
  • Du pralin, du commerce (tout prêt) ou à réaliser soit même avec de la terre du jardin mélangé avec du terreau de plantation ==>Technique expliquée ici.

Voici les étapes de la plantation des rosiers à racines nues:

Tout d’abord, Commencez par faire un nettoyage rapide du pied de rosier que vous allez planter en enlevant les branches cassées et les branches mortes. Coupez les pointes des racines et enlevez les racines abîmées. 

Ensuite, préparez un pralin (à l’aide d’une préparation commerciale ou fabriquez le vôtre) et mettez le rosier à tremper.

Continuez en creusant la fosse de plantation, elle doit faire 2 fois la taille du conteneur. Attention: ne mélangez pas la terre de surface (plus foncée) et celle du sous sol.

Prenez soins d’enlever l’herbe et les racines pour ne pas les remettre avec la terre de plantation.

Pour commencer, mettez une poignée de corne broyée au fond du trou de plantation.

Ensuite, mélangez du compost (ou du terreau spécial rosier ou universel) avec une poignée de corne broyée et la terre de surface que vous avez extraite.

Retirez votre rosier de l’eau, et installez-le dans la fosse de plantation.

Ajoutez le mélange de terre précédemment réalisé autour du pied du rosier. Attention: le point de greffe du rosier doit être au dessus du niveau du sol quand vous aurez fini de l’installer.

Enfin, arrosez abondamment, même si la terre est bien mouillée. L’eau va tasser la terre autour de la motte et chasser l’air.

Voici une vidéo qui vous explique la marche à suivre:

Laissez-nous vos idées, suggestions et remarques...

%d blogueurs aiment cette page :